Avancées actuelles et à venir dans le domaine de l’imagerie médicale

Avancées actuelles et à venir dans le domaine de l’imagerie médicale

A quoi pensez-vous si on vous parle d’imagerie médicale et de radiologie ? Vous penserez en premier lieu aux mots radiographie et scanner. Vous aurez raison mais partiellement seulement. Car depuis son apparition au début du XXème siècle, la radiologie médicale s’est très nettement diversifiée et complexifiée avec de nouvelles techniques comme par exemple l’échographie et l’IRM.

Notre société devient de plus en plus technologique avec des progrès qui ne se comptent plus en dizaines d’années mais en années et parfois même en mois. Tout va vite, très vite parfois et le monde de l’imagerie médicale n’est pas épargné.

Que ce soit dans le domaine des téléphones portables, des ordinateurs, des consoles de jeux, il est très difficile de pouvoir suivre la courbe exponentielle des diverses évolutions. C’est également le cas dans le domaine de l’imagerie médicale où chaque année des nouveautés apparaissent.

Les progrès observés actuellement (mais également au cours des dernières années) dans le domaine de l’imagerie médicale sont liés en grande partie à la loi de Moore qui sans être une réelle loi physique décrit le doublement de la puissance informatique tous les 18 à 24 mois.

Ainsi, ces dernières années, les diverses techniques en radiologie se sont très nettement améliorées en offrant des examens de plus en plus précis et rapides.

Si l’on prend par exemple les tout derniers appareils de scanner ou d’IRM (résonnance magnétique nucléaire), nous avons actuellement la possibilité de faire des images de nos organes avec une résolution inférieure au millimètre. Nous pouvons également obtenir des images en 3D qui vont aider les chirurgiens à visualiser les tissus à opérer et même dans certains cas construire des modèles d’organe en 3D avec des imprimantes 3D qui serviront à simuler des opérations à venir.

Une autre avancée importante au cours de ces toutes dernières années concerne le monde de l’échographie. Oubliez les énormes appareils que vous avez peut-être vus chez votre médecin. La tendance actuelle est à la portabilité et à la miniaturisation. Ainsi, de plus en plus de médecins (spécialistes ou non) peuvent acheter un échographe portable et le relier à leur smartphone pour effectuer leur examen d’imagerie. Evidemment, les résultats sont un peu moins bons que les images obtenues avec les gros appareils mais ce n’est que le début de la révolution. D’ici 5 à 10 ans, ces appareils se trouveront dans la poche des médecins et remplaceront (probablement) leur fameux stéthoscope. Cet avantage est indéniable dans les pays pauvres qui n’ont pas les moyens de s’acheter de gros appareils d’échographie et d’imagerie.

Outre cette miniaturisation, une autre technologie qui a déjà commencé à envahir notre vie de tous les jours concerne l’intelligence artificielle. Sous ce nom barbare se trouvent des logiciels et autres algorithmes qui permettent par exemple aux véhicules de conduire sans conducteur, ou qui, en se basant sur vos choix alimentaires ou sur vos distractions vont vous proposer de nouvelles idées de repas ou de films et de séries.

Ces algorithmes d’intelligence artificielles commencent tout doucement à envahir les appareils d’imagerie médicale et permettront à terme d’améliorer la réalisation des examens actuels et surtout l’interprétation des images par les médecins radiologues. Les dernières publications scientifiques montrent en effet que ces logiciels d’intelligence artificiel peuvent dans certains cas fournir une aide préciseuse à l’être humain et même mettre en évidence des anomalies qui seraient restées invisibles à l’œil humain.

Related Posts