La consommation d’alcool et le foie

La consommation d’alcool et le foie

La consommation d’alcool et le foie

La consommation régulière de huit verres d’alcool ou plus par semaine peut affecter votre fonction hépatique. Des dommages sur l’organisme, une fonction hépatique perturbée et même la mort sont quelques-unes des conséquences de la consommation excessive d’alcool. Aux États-Unis, environ 8,5 % de la population développe chaque année un trouble lié à la consommation d’alcool.

Comment l’alcool affecte-t-il la santé du foie ?

Le foie est spécialisé dans le métabolisme de différentes molécules comme les hormones, les enzymes ou les protéines. Le foie décompose et élimine également certains déchets du sang. Les médicaments, les nutriments et les vitamines sont également transformés par le foie en substances qui seront utilisées par l’organisme. Enfin, le foie aide à stocker le glycogène pour l’énergie, intervient dans la digestion et participe à la détoxification du sang.

Lorsqu’une personne consomme trop d’alcool, son foie est incapable de traiter toute la quantité d’alcool. Par conséquent, l’excès d’alcool reste dans le sang et peut affecter le fonctionnement normal du cerveau.

Les cellules de votre foie peyvent être détruites suite à un abus chronique d’alcool. Cela peut conduire à l’hépatite alcoolique, au cancer du foie ou à la cirrhose (1).

Comment votre foie réagit-il à la consommation d’alcool ?

Votre foie traite la plupart des alcools après leur absorption dans le tube digestif. Pendant la transformation, l’alcool est décomposé en substances nocives qui endommagent le foie. Le foie sera plus endommagé si vous consommez davantage d’alcool.

Votre foie peut se remettre d’un petit dommage. De ce fait, lorsque les cellules du foie sont endommagées par l’alcool, le foie peut encore continuer à fonctionner. Même si le foie est endommagé à 80 %, il peut encore fonctionner. Un abus important d’alcool entraîne des lésions du foie importantes qui peuvent conduire au décès du malade à terme (2).

Quelle quantité d’alcool est nocive ?

Votre risque de souffrir d’une maladie du foie dépend de la quantité d’alcool que vous consommez. Le risque de développer des lésions du foie est très variable chez les individus. Certaines personnes présenteront une maladie du foie après une consommation modérée et d’autres personnes uniquement après une consommation importante voire très importante au long cours. Il est recommandé de ne pas dépasser un à deux verres d’alcool par jour pour les hommes. Pour les femmes, il est recommandé de consommer max un verre d’alcool par jour (3).

Effets à long et à court terme de la consommation d’alcool :

Les effets à court terme d’une consommation excessive d’alcool comprennent :

– Pertes de mémoire et autres trous de mémoire

– Maux d’estomac

– Vomissements

– Perte de conscience

– Difficultés respiratoires

– Coma

– Maux de tête

– Somnolence

Les effets à long terme comprennent

– Ulcères de l’oesophage ou de l’estomac

– Lésions nerveuses (neuropathie)

– Maladie du foie

– Gastrite

– Intoxiation alcoolique

– Blessures intentionnelles

Références :

 

  1. Alcohol and the Liver – How Alcohol Damages the Liver [Internet]. Addiction Center. [cited 2021 Jul 23]. Available from: https://www.addictioncenter.com/alcohol/liver/
  2. Alcohol-Related Liver Disease – Liver and Gallbladder Disorders [Internet]. MSD Manual Consumer Version. [cited 2021 Jul 23]. Available from: https://www.msdmanuals.com/home/liver-and-gallbladder-disorders/alcohol-related-liver-disease/alcohol-related-liver-disease
  3. Liver Disease and Alcohol: Is Binge Drinking To Blame? [Internet]. Yale Medicine. [cited 2021 Jul 23]. Available from: https://www.yalemedicine.org/news/alcohol-liver
Related Posts